Avoir le trac est possible en différentes circonstances :

Qu’est-ce qu’avoir le trac ? Comment ne plus avoir le trac ? Ou plus exactement se familiariser avec et l’apprivoiser ?

Avoir le trac : les symptômes

Le trac peut se manifester par l’impression d’une boule au ventre ou dans la gorge, qui traduit une contraction de ces diaphragmes, du fait de tensions psychologiques. On peut se sentir tétanisé, paralysé, ayant perdu tous ses moyens…
De l’augmentation du rythme cardiaque (tachycardie) découlent généralement d’autres symptômes également ennuyeux :

4 catégories de symptômes

Le problème d’avoir le trac, c’est le même problème qu’avec le stress, s’il vous inhibe et vous fait perdre vos moyens face aux situations, au lieu de vous aider à y faire face de façon optimale.

Conseils de professionnels pour ne pas avoir le trac

Vous pouvez pratiquer la visualisation positive, seul ou avec un coach (même par téléphone). Vous pouvez vous préparer mentalement et non seulement préparer votre présentation (s’il s’agit d’une prise de parole en public) Voici à ce propos une bonne animation avec 4 bons conseils pour ne pas avoir le trac lors d’une prise de parole en public :

Vous verrez, c’est bien raconté et étayé par des expériences scientifiques qui justifient la pertinence de ces 4 conseils

Avoir le trac : les trucs pour vivre avec !

Il ne s’agit pas tant de tuer le trac que de vivre avec, parce qu’avoir le trac est non seulement une chose naturelle, mais c’est aussi une bonne chose, car c’est le signe que vos ressources sont mobilisées avant l’action. Avoir le trac c’est normal quand l’environnement provoque cette réaction interne de défense de l’organisme et de mobilisation des ressources. Le problème du trac c’est quand la pensée et l’émotion s’emballent sans corrélation objective directe avec la situation. Dans ce cas-là il faut intervenir au nouveau psychologique, et un coach peut vous aider à démêler ce qui est confus et embrouillé en vous, pour que vous puissiez voir clair dans vos réactions et la manière dont vous sur réagissez… Le truc c’est de cesser de vous soucier de votre image, de cesser de vous soucier de ce qu’on va penser de l’extérieur, cesser de vous projeter dans le résultat, cesser de vous projeter hors de l’instant présent et revenir à votre corps, maintenant !

Se concentrer sur l’action

Pour cela, il faut vous concentrer sur l’action. Avant l’action, et après vous être correctement préparés (Si vous êtes venu c’est pour réussir, donc vous vous êtes préparé. Sinon, en effet, vous avez raison d’avoir le trac, vous allez vous planter et vous ne l’aurez pas volé !), détendez-vous, pensez à autre chose.

Et juste avant de passer à l’action, cessez de vous disperser, pour vous concentrer sur votre respiration : suivez l’expire tout doucement et attendez que l’inspiration suivante survienne.

A l’écoute des sensations

Cherchez à ressentir le souffle dans vos narines : frais à l’inspire, chaud à l’expire. Ne répétez plus, ne visualisez plus, ce n’est plus le moment. Faîtes vous confiance, et contentez-vous de respirer. Et puis, après quelques minutes, lancez-vous dans l’action, en vous concentrant sur chaque geste, sans penser au résultat. Soyez à fond dans ce que vous faîtes, c’est tout ! Dîtes vous bien que le résultat ne vous appartient pas. Vous, vous n’êtes responsable que d’une seule chose, faire de votre mieux, maintenant… A ce propos, voici un exercice que nous proposons dans nos séminaires de leadership. Il vous aidera à relativiser et lâcher prise

Lâchez prise sur le résultat

1- Remplissez un tableau à deux colonnes.

2- Changez maintenant les titres des colonnes

3- Appréciez l’effet que cela produit en vous…   Nota : Dans nos séminaires pour coachs d’équipe, nous invitons à la fois des coachs et des managers chevronnés qui veulent prolonger leur développement personnel et augmenter leurs compétences professionnelles. Autant la plupart des coachs, acceptent à peu près volontiers les effets de cet exercice, autant souvent les managers résistent et ne sont pas d’accord, parce que cela va à l’encontre de leur conditionnement : la performance à tout prix, le résultat avant tout ! Nous pensons que vous êtes absolument le seul responsable de bien faire votre travail, mais n’êtes absolument pas responsable du résultat : un bon travail ! La performance, la réussite dépendent de multiples facteurs ur lesquels vous n’avez pas la main : la vitesse du vent, l’âge du capitaine, etc… Lâchez prise sur le résultat et concentrez-vous sur l’action, ce sera beaucoup plus productif et le résultat n’en sera forcément que meilleur ! Pour ne pas avoir le trac, il en va de même : lâchez prise sur le résultat, et concentrez vous sur votre auditoire et votre message. Entrez en relation, maintenant, sans a priori, sans projet, sans commentaire intérieur, détendez-vous et concentrez-vous pour faire le job ! Le résultat ne dépend pas de vous, alors allez-y et souriez ?

Paul-Devaux-profile-picture

Paul Devaux

Coach professionnel

Depuis 25 ans, Paul pratique le Coaching professionnel en entreprise, dans une approche systémique. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également formateur et superviseur de Coachs depuis 2010. Egalement fondateur d'une école de coaching (voir NRGY-trainig.fr).

Articles similaires

Parce que vous avez peut être envie d'approfondir d'autres sujets

10 manières de dire non

On a tous plus ou moins peur de dire non ! Ce qui fait peur à ceux qui n’osent pas dire non, c’est de ne plus être aimé s’ils ne se soumettent pas au désir ...

lire la suite arrow-read-more

Vocation et ambition : sachez faire la …

J’aimerais comparer les deux notions proches mais distinctes de : vocation et ambition. L’enjeu de cette distinction est de taille. Il en va de la réussite de la vie, selon que l’on poursuit ses ambitions ...

lire la suite arrow-read-more

20 redoutables biais cognitifs

Voici une liste de 20 biais cognitifs susceptibles d’altérer votre raisonnement. Tous illustrent combien nous sommes potentiellement « victimes » de notre filtre mental (voir cet article : élargir son cadre de référence).

lire la suite arrow-read-more