Faire le point avec son boss, périodiquement sur des dossiers en cours c’est nécessaire, pour arbitrer entre différentes solutions, valider des décisions, évaluer les résultats de choix antérieurs, challenger des options managériales, etc…

Mais il est également nécessaire de vous entretenir avec votre boss de temps en temps (et si possible : régulièrement. Soit 2 à 6 fois par an, selon la culture de l’entreprise) à propos de votre motivation, de votre intégration au sein de l’environnement, de votre évolution, et aussi de la qualité de la relation entre vous deux.

Comment se préparer à cet entretien stratégique ?

Posez-vous les questions suivantes :

L’entretien méta

Olivier Devillard, un des pionniers du coaching avec qui je fus associé pendant 7 ans au sein du Cabinet Dexteam, m’a fait découvrir il y a plusieurs années un outil original, qui aide à prendre soin de la qualité de la relation entre à deux entre un collaborateur et son manager : l’entretien méta.

entretien méta
Se rendre disponible…

Qu’est-ce qu’un entretien méta ?

Le mot grec « méta » signifie « au-dessus » ou « en amont ». Il suggère l’idée d’un autre niveau logique. Par exemple, le stratégique et le politique seraient « méta » par rapport à l’opérationnel.

Du coup un entretien méta est un entretien qui sort un peu du cadre purement opérationnel pour aborder un autre aspect du travail, celui de la relation elle-même.

C’est un point de vue grand angle qui est proposé lors d’un entretien méta.

Ce dispositif est aussi intitulé « entretien méta », parce qu’il est conçu pour « méta communiquer ». C’est-à-dire communiquer sur la façon dont on communique, communiquer sur le processus relationnel et non sur le contenu des échanges, comme on le fait d’ordinaire.  

Prendre soin de la relation

On y aborde donc de préférence des « sujets méta » comme :

De façon très spécifique à l’entretien méta, l’ordre du jour est proposé prioritairement par le collaborateur, puisqu’il s’agit d’un entretien privilégié dans lequel le manager se met à sa disposition pour l’aider à progresser.

Il permet aux deux parties de prendre régulièrement du recul sur l’efficacité de leur fonctionnement à deux.

Prendre le pouls de la relation

Souvent des managers témoignent que cet espace de dialogue régulier leur permet de « déminer » des problèmes, avant qu’ils ne s’enveniment.

Cet échange légèrement décadré par rapport aux situations classiques, souvent plus directives, permet donc parfois d’attirer l’attention du manager sur des angles morts de sa vision. Il peut aussi être l’occasion pour lui de faire passer des messages par un autre canal que celui des réunions ou entretiens ordinaires.

Idéalement, cet entretien dure entre 1h et 2h. Il se tient environ 4 fois par an. Comme dans le bilan de fonctionnement d’équipe, manager et collaborateur s’attachent à y prendre des actions de progrès pour se donner les moyens de progresser ensemble.

A ne pas confondre…

Certains managers disent parfois qu’ils font déjà des entretiens assez proches de ce qui est décrit là :

« Moi, j’en fais déjà : à la cafète de façon informelle, ou lors des entretiens annuels… »

Prendre soin de la relation, par la réunion de régulation des relations de travail  est une pratique d’hygiène nécessaire si on veut construire une relation saine et durable.

Si vous souhaitez prendre du recul et préparer efficacement votre prochain entretien stratégique avec votre manager, peut-être serait-il intéressant d’y voir clair sur vos enjeux de fond et de challenger vos options. Renseignez-vous sur les tarifs de coaching, pour préparer votre entretien stratégique avec votre boss.

Paul-Devaux-profile-picture

Paul Devaux

Coach professionnel

Depuis 25 ans, Paul pratique le Coaching professionnel en entreprise, dans une approche systémique. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également formateur et superviseur de Coachs depuis 2010. Egalement fondateur d'une école de coaching (voir NRGY-trainig.fr).

Articles similaires

Parce que vous avez peut être envie d'approfondir d'autres sujets

Feedforward : plus fort que le feedback

Nous aimerions aujourd’hui donner un coup de projecteur sur un outil de coach utile aux managers, tout aussi puissant que le Feedback, tout en étant beaucoup moins connu : Nous voulons parler du « Feedforward » !

lire la suite arrow-read-more