L’entretien de délégation sert à accompagner vos collaborateurs au plus près de leur réalité lorsque vous souhaitez leur faire atteindre une performance. C’est à dire lorsque vous les accompagnerez hors de leur zone de confort ! Accompagner une personne dans ce processus est une vraie responsabilité, un engagement fort du manager en vue de faire grandir son collaborateur. Alors que la raison nous montre qu’il est contre-productif et dangereux d’attribuer des objectifs ambitieux sans un accompagnement digne de ce nom, la pratique la plus répandue veut qu’une fois « responsabilisé » sur l’objectif, l’équipier soit plus ou moins livré à lui-même dans sa réalisation. Or, un environnement « challengeant » ne suffit pas à lui seul à développer vos équipiers. Je vous propose donc ci-dessous quelques points de repère pour bien réussir un entretien de délégation.

Préparer l’entretien de délégation

Définir l’objectif de cette responsabilisation et le niveau de responsabilisation que vous allez proposer :

Envisager un coaching individuel

Pour vous, ou pour un de vos collaborateurs, un coaching individuel au bon moment peut vraiment faire la différence : - Développement personnel - Ajustement de votre posture et de vos comportements - Meilleure compréhension de votre environnement Que ce soit pour aider quelqu'un à reprendre pied, ou trouver un second souffle ou encore pour donner un coup de fouet à votre carrière, un coaching peut vraiment vous changer la vie en mieux : plus simple, plus vrai, plus efficace et ... tellement plus agréable !

Prendre rdv

Premier entretien de délégation (très court)

Lors d’un premier entretien où l’on cherche à responsabiliser quelqu’un sur quelque chose de nouveau il peut y avoir un effet de surprise (les émotions perturbent la pensée consciente) qui s’ajoute à celui d’une demande émanant d’un supérieur hiérarchique (pouvoir d’influence élevé). À ce moment, le collaborateur peut ne pas prendre conscience de tout ce que cela implique, et accepter de manière un peu trop automatique la mission qui lui est confiée. Vous passerez alors sûrement à côté d’informations précieuses vous permettant de l’accompagner au mieux. Pour éviter ce phénomène, et permettre à la personne (à qui l’on fixe un objectif challengeant) de prendre un peu de recul, nous préconisons de lui laisser un temps de décantation avant le second entretien de management.

Deuxième entretien de délégation

Pour conclure cet article, voici l’un des secrets de l’équipe de France de Handball que partage avec nous Claude Onesta. Il considère que cette nouvelle médaille d’or est la résultante d’un « système de formation qui fonctionne très bien » et d’une « spirale de la réussite ». Sans oublier la précieuse expérience des cadres comme Jérôme Fernandez, Thierry Omeyer ou Nikola Karabatic : « Les anciens prennent du temps pour transmettre tout ce qu’ils ont appris, c’est une richesse importante. Les jeunes ont les intègre vite, on ne les responsabilise pas totalement tout de suite, on les fait mûrir, on leur apprend la patience […] la transition qu’on met en place sur les joueurs j’ai déjà commencé à la mettre en œuvre à l’échelle du staff. Le moment viendra où je prendrais de la distance. » Ci-dessous un speech de motivation d’Al Pacino, qui illustre comment utiliser ses propres émotions dans un entretien de délégation.

Paul Devaux

Coach professionnel

Depuis 25 ans, Paul pratique le Coaching professionnel en entreprise, dans une approche systémique. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également formateur et superviseur de Coachs depuis 2010. Egalement fondateur d'une école de coaching (voir NRGY-trainig.fr).

Articles similaires

Parce que vous avez peut être envie d'approfondir d'autres sujets

Entretien de recadrage – clés de coaching

Mener un entretien de recadrage n’est pas forcément agréable. Mais quand faut y aller, faut y aller !… Ceci dit, autant savoir comment bien le faire, parce que rater un entretien de recadrage peut avoir ...

lire la suite arrow-read-more

Management situationnel

A bicyclette Le modèle de management situationnel de Ken Blanchard est des plus riches d’enseignements lorsqu’il s’agit d’accompagner quelqu’un vers plus de compétence et d’autonomie. Il peut cependant parfois soulever quelques incompréhensions du point de ...

lire la suite arrow-read-more

Sortir de la Rat race : Une boucle absurde

Rat race, la course de rats, dépourvue de sens ! Passer du temps à travailler permet de gagner plus d’argent. L’argent permet de gagner du temps (se payer des services à domicile, aller au restaurant ...

lire la suite arrow-read-more