Comment débriefer un jeu d’équipe ? Dans le cadre d’un séminaire, il est souvent d’usage de proposer des jeux, qu’il s’agisse d’un simple ice-breaker pour se mettre en train, ou de jeux pédagogiques plus profonds et qui durent un peu plus longtemps… Il y a certes l’activité proposée, plus ou moins opportune et appréciée par les participants, mais il y a surtout l’art de débriefer un jeu d’équipe. Et c’est cela qui fait la différence et justifie le fait d’avoir investi du temps collectif à faire joujou en groupe. Nous allons partager quelques bonnes pratiques pour débriefer un jeu d’équipe… Dans l’art de débriefer un jeu d’équipe, il y a plusieurs éléments :

La posture pour débriefer un jeu d’équipe

Comme toujours, la posture est primordiale, car d’elle découle la relation au groupe, qui elle-même induit la manière dont le groupe va envisager la co-responsabilité de sa propre dynamique :

Evidemment, nous vous recommandons une posture de coach, même si vous êtes formateur ou consultant, parce que cette posture est à la fois plus stimulante et plus responsabilisante. Donc elle provoque des changements plus profonds et plus durables.

Et si c'était le moment pour vous lancer ?

Vérifier si vous êtes bien fait pour les métiers du coaching, en savoir plus sur la certification RNCP, connaître les programmes de formation à votre disposition, choisir la bonne école ? Parlons-en 1/2 heure par téléphone

Allez hop, c'est parti !

La structure pour débriefer un jeu d’équipe

Les questions que vous allez proposer au groupe pour débriefer un jeu d’équipe représentent en quelque sorte la partie visible de l’iceberg. Ce n’est pas tellement là, à notre avis, que se joue la force de l’effet coaching, mais il y a tout de même des questions plus ou moins futées, et une manière de questionner plus ou moins structurée et pertinente. Nous allons donc nous y arrêter un instant tout de même. D’une manière générale, la structure est indispensable pour donner de la fermeté et de la consistance à la forme.

Mais, puisqu’elle sur détermine, il est intéressant que la structure du questionnement soit perçue et admise par le groupe auquel elle est proposée (une structure de questionnement intelligente et bien adaptée, est rassurante et permet de mieux comprendre le sens de la réflexion proposée. Du coup, on s’y investit mieux et plus volontiers). Vous choisirez donc  la structure du questionnement, qui convient le mieux à la situation :

Tout cela dépend du temps dont vous disposez, de la culture de cette équipe, mais aussi de ce qui s’est passé pendant le jeu, et de l’effet que vous recherchez…

Les questions pour débriefer un jeu d’équipe

Il y différentes catégories de questions :

Exemples de questions descriptives :

Questions de ressenti :

Questions d’analyse ou d’interprétation :

Questions de transposition ou de modélisation  :

Questions de solutions :

Les interventions en posture de coach

Les 4 aspects de la posture de coach vont nous servir de guide pour repérer les contributions possibles du coach dans l’art de débriefer un jeu d’équipe :

Bien sûr au travers de ces différentes interventions, le coach réunit pour le groupe les conditions favorables à des prises de conscience (voir nos articles sur l’insight :

Un coach tient un processus pour le compte du groupe, mais n’intervient pas sur le contenu de la réflexion du groupe (sauf éventuellement pour faciliter en donnant un exemple qui permet de comprendre la question ou mettre sur la piste de réponses possibles). Par ailleurs, il ne porte pas le groupe, ni  non plus les résultats du groupe. Il n’ a pas « besoin » que le groupe comprenne quelque chose en particulier, ou qu’il débouche sur une décision en particulier. Un coach n’a pas de projet pour son client, il ne le guide pas, il l’accompagne. Contrairement au formateur, qui utilise souvent le jeu en équipe comme une démonstration pédagogique, et contrairement au consultant qui veut amener son client quelque part, le coach ne connaît ni la destination ni le chemin. Il propose au groupe un dispositif miroir, grâce auquel ce dernier va auto-déterminer ses cibles, ses modes opératoires, et son propre cheminement pour y atteindre…

Paul-Devaux-profile-picture

Paul Devaux

Coach professionnel

Depuis 25 ans, Paul pratique le Coaching professionnel en entreprise, dans une approche systémique. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également formateur et superviseur de Coachs depuis 2010. Egalement fondateur d'une école de coaching (voir NRGY-trainig.fr).

Articles similaires

Parce que vous avez peut être envie d'approfondir d'autres sujets

Quand une analyse systémique est-elle utile ?

Rappelons brièvement qu’une analyse systémique observe le fonctionnement d’un système : ses forces et ses points d’appuis, mais aussi ses potentiels, ce en quoi il peut encore s’améliorer en vue d’une plus grande harmonie, d’une ...

lire la suite arrow-read-more

Club de coachs

Pourquoi un club de coachs ? Cela fait des années que Frank Salles et moi-même rêvions de créer un club pour professionnels, un peu à la manière des clubs anglais, où l’on se retrouverait entre pairs ...

lire la suite arrow-read-more

Coaching d’une équipe technique

Le coaching d’une équipe technique est assez difficile pour deux raisons : les membres d’une équipe très technique n’ont souvent pas une grande conscience des enjeux dynamiques, et ils raisonnent en n’intégrant que partiellement le ...

lire la suite arrow-read-more