La procrastination est un phénomène qui touche de nombreux individus. C’est le fait de remettre à plus tard une activité ou une tâche qui devrait être faite sur le moment. Mais comment arrêter de procrastiner ? Quels sont les conseils pour vaincre ce comportement qui peut poser problème quand il devient trop fréquent ? Dans cet article, je vais partager avec vous les 17 meilleurs conseils pratiques pour cesser de procrastiner et mener à bien les projets et les objectifs que vous vous êtes fixés.

Mais avant d’aller plus loin, parlons un peu des conséquences négatives que la procrastination peut avoir sur votre vie personnelle et professionnelle.

Sommaire

Qu’est-ce que la procrastination et quelles sont les conséquences négatives de la procrastination ?

Comme je l’ai évoqué, la procrastination est la tendance (voire : l’habitude) à repousser ou à remettre à plus tard ce que l’on peut faire immédiatement.

Les causes de la procrastination peuvent être multiples. Parmi les plus fréquentes, on retrouve des objectifs mal définis, des récompenses lointaines, une mauvaise gestion du temps, une mauvaise estime de soi, un manque de concentration, et le stress.

C’est un problème qui touche tout le monde : que ce soit à l’école, au travail ou même dans les autres domaines de la vie (le sport, la lecture, etc.). Tous les procrastinateurs ont tendance à trouver une bonne excuse pour reporter et ne pas s’engager dans une action ou une tâche.

De ce fait, la procrastination se manifeste souvent par des retards, des problèmes de qualité et a des conséquences négatives sur l’estime de soi. Elle affecte également la capacité à gérer le temps, car elle force ensuite à accomplir les choses à la dernière minute.

Ainsi, la procrastination peut amener à prendre des risques de dernière minute, qui peuvent entraîner des conséquences néfastes sur le travail et les relations. Enfin, elle peut empêcher de passer à l’action et de réaliser les objectifs.

Lutter contre la procrastination est une tâche difficile. Cependant, avec la bonne attitude et une bonne dose de motivation, vous pouvez apprendre à surmonter votre tendance à tout remettre au lendemain. 

Pour vous aider à arrêter de procrastiner, j’ai compilé les 17 conseils pratiques suivants qui pourront vous aider à vous libérer de vos inquiétudes et à aller de l’avant !

1. Mettez-vous dans une situation où vous êtes obligé de passer à l’acte pour arrêter de procrastiner

Pour apprendre à vaincre la procrastination, la meilleure chose à faire est de commencer par créer une liste de choses à faire. Notez tout ce que vous devez accomplir et classez les tâches par ordre d’importance.

Vous pouvez également créer une matrice de priorité pour vous aider à hiérarchiser vos tâches, cela vous permettra d’être plus organisé et de mieux gérer votre temps.

Ensuite, ne cherchez pas d’excuses et passez à l’action des premières lignes de votre liste. Cela vous aidera à arrêter de remettre tout au lendemain. 

Rappelez-vous que ce comportement d’évitement sera plus difficile à partir du moment où vous avez créé votre liste de tâches et déterminé vos objectifs.

2. Rangez les tâches par ordre de priorité et divisez-les

Organiser vos tâches par ordre de priorité permet de planifier votre journée plus efficacement et de ne pas être pressé par le temps. C’est également un excellent moyen de maintenir un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Commencez par prioriser les choses importantes, puis passez aux tâches secondaires. Fixez-vous des objectifs à court terme qui vous permettront d’avancer vers le but final.

Pour chaque tâche, répartissez-les en sous-tâches plus petites. Fixez-vous des pauses pour vous recentrer et repartir du bon pied. Divisez les corvées fastidieuses en petites actions et récompensez-vous à chaque étape. Ces stratégies vous aideront à diriger votre volonté et à dompter votre tendance à tout remettre au lendemain.

Cesser de procrastiner ne se produit pas en une seule fois. Vous devez respecter ce processus pas à pas pour réussir à changer vos habitudes de procrastination.

3. Estimez le temps nécessaire à chaque tâche

Bien estimer le temps nécessaire à chaque tâche est une étape nécessaire pour lutter contre la procrastination. Cela vous permettra d’être plus sûr de vous et de mieux gérer votre temps.

Pour chaque liste de tâches que vous établissez, notez le temps approximatif dont vous aurez besoin pour chaque tâche.

Vous n’avez pas besoin d’être très précis ici, une estimation approximative fera l’affaire. Le temps réellement consacré à la tâche peut être bien plus court ou bien plus long.

Ne remettez pas à plus tard l’estimation des tâches ! C’est un outil très puissant qui vous donnera une vision globale de votre charge de travail, vous aidera à hiérarchiser vos tâches et à mieux organiser leurs exécutions.

Il existe des outils en ligne comme la matrice Eisenhower qui vous permettront de mieux comprendre ce qu’il faut faire en fonction du temps que vous avez à consacrer à vos tâches. Vous pouvez également trouver une multitude d’applications mobile qui vous accompagneront au quotidien dans votre lutte contre la procrastination.

4. Commencez votre journée par les tâches les plus compliquées

Vous avez probablement remarqué cette tendance à vouloir repousser les tâches difficiles à plus tard. Pour combattre cela, il est essentiel de commencer votre journée par les tâches les plus complexes. Cela vous aidera à passer à l’action et à arrêter de tout reporter au lendemain.

Peu importe si ces tâches sont liées à votre travail ou à votre développement personnel, le fait de les commencer avant le reste aura un impact considérable sur votre vie. Commencez donc par vous engager et faites quelque chose dès maintenant, ne misez pas tout sur le fait que vous allez tout faire demain.

N’oubliez pas que la procrastination est une habitude qui peut être vaincue si vous suivez correctement les étapes.

5. Gardez votre concentration

arrêter de procrastiner

Perdre sa concentration est un phénomène courant chez les procrastinateurs. Quand vous ne parvenez pas à vous concentrer sur une tâche précise et que vous essayer de faire plusieurs choses sans vraiment les accomplir jusqu’au bout, c’est un signe que vous essayez inconsciemment de vous éloigner de ce que vous devriez faire.

Pour lutter contre ce problème, vous devez réduire les sources de distraction. 

Vous aurez alors plus de temps pour approfondir votre compréhension des sujets sur lesquels vous vous penchez, et améliorerez ainsi la qualité de votre travail.

Gagner en efficacité personnelle, c'est facile !

Découvrez des astuces simples pour mieux vous organiser, gagner du temps et être plus efficace. Un coaching pour transformer votre quotidien avec succès.

En savoir plus

6. Engagez-vous publiquement

Même si vous ne voulez pas vous engager, c’est l’un des meilleurs moyens d’arrêter de procrastiner. Essayez de trouver quelqu’un, un collègue, un ami ou un membre de votre famille, avec qui vous pourrez vous engager sur un projet ou une tâche. Et faites en sorte de respecter vos engagements. De cette façon, vous serez plus motivé à faire ce que vous devez faire pour que l’autre personne soit satisfaite.

Vous pouvez même enregistrer vos objectifs et vos engagements dans une matrice et les partager avec les autres. Ainsi, vous n’avez plus d’autre choix : vous devez les atteindre car les autres attendent de voir le résultat. C’est une excellente astuce pour lutter contre la procrastination et pour vous aider à garder une bonne estime de soi.

Conseil : N’ayez plus peur de prendre des rendez-vous avec vous-même pour accomplir une tâche importante. Fixez des limites claires avec les perturbateurs comme le téléphone, les réseaux sociaux et autres distractions. Vous mettrez ainsi fin au cycle de remise de vos tâches à plus tard et vous parviendrez du même coup à vaincre la procrastination.

7. Récompensez-vous pour vos efforts

Vous vous êtes donné la peine de réaliser une tâche ? Félicitez-vous ! 

Ne négligez pas le fait de vous récompenser quand vous avez accompli quelque chose. Cela peut être aussi simple que d’attribuer du temps pour vous reposer ou pour faire quelque chose que vous aimez. Les petites récompenses encouragent à continuer à se fixer des objectifs et à les atteindre, ce qui est essentiel pour combattre la procrastination.

Trouvez une activité que vous appréciez et faites-la chaque fois que vous finissez une tâche. Vous pouvez par exemple faire une pause pour aller prendre un café, sortir prendre l’air, faire un peu d’exercice ou bien tout simplement écouter de la musique. Dans tous les cas, accordez-vous ce temps pour profiter de quelque chose qui vous rend heureux et vous sentir bien avec votre propre progression.

Une bonne stratégie est de créer un système de matrice dédiée aux récompenses. Utilisez cette matrice pour vous rappeler où vous en êtes et vous encourager à continuer à atteindre vos objectifs. Ainsi, vous constaterez que chaque fois que vous remplissez quelque chose, vous gagnez plus d’estime personnelle et ressentirez un sentiment d’accomplissement.

8. Ne vous laissez pas influencer par le jugement des autres

Les procrastinateurs sont souvent victimes d’un sentiment d’insécurité et manquent de confiance en général, en eux et en les autres. Ne pas, pas faire confiance aux autres peut les empêcher de poursuivre leurs objectifs.

Parfois, se fier à votre intuition et à votre propre opinion est bien plus important que de subir le regard des autres ou de se conformer à une opinion collective. Vous devez contrer le sentiment d’impuissance et ne laisser personne prendre le contrôle sur ce que vous décidez de faire.

Avec un peu de travail, un peu de volonté et une bonne dose de confiance en soi, vous pouvez surmonter votre peur des opinions négatives des autres et apprendre à lutter contre la procrastination. Concentrez-vous sur les tâches à accomplir, et non sur ce que les autres pensent de vous. Cela vous aidera à atteindre plus facilement vos objectifs.

Posez-vous la question : « Est-ce que cela me rapprochera de mon but ? » Si la réponse est affirmative, ignorez les commentaires des autres et foncez ! Vous seul connaissez les raisons pour lesquelles vous faites cette chose, et c’est bien suffisant. Cela ne regarde que vous !

9. Cessez d’auto-critiquer votre tendance à la procrastination

Une des erreurs les plus courantes des procrastinateurs est de s’autocritiquer et de se sentir coupable. Cet auto-jugement et cette auto-culpabilisation conduisent à un cercle vicieux de procrastination et de mauvaise estime de soi. La procrastination est une habitude très difficile à vaincre, et autocritiquer votre tendance à remettre les choses à plus tard n’est pas la bonne façon de résoudre ce problème.

Il faut éviter de vous dire « j’ai encore procrastiné » chaque fois que vous vous retrouvez dans une situation difficile. Au lieu de cela : 

Le chemin vers la réussite passe par des changements difficiles, mais possibles. Votre objectif doit être de cesser de tout reporter au lendemain et de lutter contre la procrastination. Afin de vous aider, voici quelques conseils pour vous sortir de l’impasse :

Enfin, n’oubliez pas que si vous voulez changer de comportement, vous devez le faire vous-même. Il n’y a pas de recette magique pour arrêter de procrastiner, mais il y a des astuces qui peuvent vous aider.

Prenez le temps de lire des livres ou des articles sur le sujet, ou des guides détaillés et de chercher des conseils d’experts. Prendre les choses en main et passer à l’action est le meilleur remède contre la procrastination !

10. Mettez l’accent sur les bienfaits de vos actions

Ne vous focalisez pas sur ce que vous n’avez pas accompli ou ce qui est à venir. Prenez le temps d’apprécier ce que vous avez accompli et réalisez quel impact bénéfique cela peut avoir pour votre vie.

Concentrez-vous sur les bons sentiments éprouvés après avoir accompli une tâche et la satisfaction d’avoir un progrès sur votre projet. Dites-vous que chaque chose que vous avez effectué a du sens, et cela vous encouragera à continuer et à garder votre motivation haute. Vous pouvez également prendre des notes sur chacun des bénéfices et des progrès que vous réalisez pour vous rappeler les bonnes raisons d’arrêter de procrastiner.

En fin de compte, commencer à dépasser les défis de la procrastination nécessite une attitude positive. Vivez chaque jour comme une nouvelle opportunité pour reprendre vos activités et réaliser une étape vers votre objectif.

Alors, qu’attendez-vous pour arrêter de tout remettre à plus tard ?

11. Ne cherchez pas la perfection !

Trop souvent, la raison pour laquelle vous ne pouvez pas arrêter de procrastiner est que vous essayez de « tout faire parfaitement ». La perfection n’est pas possible, et en s’efforçant d’atteindre un niveau standard inatteignable, les procrastinateurs se bloquent eux-mêmes. La perfection n’est pas à la portée de tout le monde, c’est pourquoi vous devez vous rappeler que vous êtes humain et que vous ne pouvez pas tout faire parfaitement. Alors, arrêtez de vous concentrer sur la perfection et commencez à vous concentrer sur l’action !

Vous ne devriez pas non plus chercher à changer immédiatement toutes vos habitudes. Une bonne façon de dominer la procrastination consiste à ne pas trop en faire et à vous donner une petite marque de réussite pour chaque tâche que vous réalisez. Passez à la suite et recommencez le processus.

Essayez également de vous rappeler que le temps que vous passez à réfléchir à quelque chose ne signifie généralement pas que vous travaillez sur la chose en question. Vous pouvez tout aussi bien passer cette précieuse matrice en prenant des actions concrètes pour atteindre vos objectifs et vaincre la procrastination.

Si vous sentez que vous vous laissez envahir par le doute et la tentation de remettre au lendemain, posez-vous les questions suivantes : « Est-ce que je veux arrêter de tout reporter à plus tard et si je suis prêt à affronter les conséquences ? ». Si c’est le cas, alors commencez à prendre des actions !

12. Ne planifiez pas trop loin et passez rapidement à l’action

Vous savez déjà ce que vous devez faire, alors pourquoi gaspiller votre énergie à le planifier encore et encore ? De plus, passer trop de temps à planifier peut en fait servir de prétexte à la procrastination et devenir un obstacle qui vous empêche d’agir.. Passez donc rapidement à l’action et commencez plutôt à effectuer les tâches les unes après les autres ! Vous risquez d’être surpris des résultats obtenus.

Parfois, la meilleure chose à faire est de commencer à agir sans tarder. Rappelez-vous que si vous êtes un procrastinateur, vous remettrez souvent tout à plus tard. Alors, sautez simplement cette étape et passez à l’action !

13. Sous traitez les tâches que vous ne voulez pas accomplir

Vous avez certaines tâches à effectuer, mais vous ne voulez pas les faire ? Ne jouez pas les procrastinateurs et sous-traitez plutôt ces tâches ! Vous pourrez ainsi avancer plus vite et plus facilement vers votre objectif. Oubliez toutes les excuses que vous aviez enfant pour ne pas aller à l’école et mettez-vous au boulot !

Essayez par exemple de trouver un partenaire pour vous prêter main-forte. Vous augmenterez votre productivité dans le travail et en moins de temps, vous pourrez avoir des retours sur vos idées et savoir si elles sont à prendre en compte ou pas.

Cette technique est très utile pour les tâches qui vous prennent beaucoup de temps et ne font pas partie de vos compétences principales ou de vos points forts. Cessez de procrastiner et allez de l’avant !

14. Axez-vous sur des activités qui vous aideront à atteindre vos objectifs

Faites des compromis entre votre travail et votre vie privée. Engagez-vous à faire quelque chose que vous aimez réellement afin de mieux progresser. Planifiez les activités qui vous aideront à atteindre vos objectifs à court et long terme, et cela vous donnera de la motivation pour les accomplir.

Vous pouvez également organiser des activités qui vous aident à améliorer votre estime de vous-même. Par exemple, vous pourrez consacrer 5 minutes par jour à la lecture ou à la méditation, à la pratique d’un nouveau projet, à la suite d’un cours en ligne, etc. Cela vous permettra de vous sentir pleinement accompli et de mettre de côté le doute et la tentation de remettre au lendemain.

Prenez également en compte votre environnement et évitez les distractions qui peuvent vous empêcher d’agir. Si certaines personnes sont une source de retard pour vous, essayez de leur expliquer votre situation et limitez les interactions avec elles. La qualité de votre gestion du temps et de votre contenu sera plus importante pour vos autres relations et votre estime de soi.

De plus, ne nourrissez pas votre habitude de tout remettre à plus tard. Une fois que vous aurez établi vos tâches et votre matrice, vous devrez les accomplir. Évitez de vous trouver des excuses et des raisons pour ne pas faire quelque chose ou renvoyer tout au lendemain. Au lieu de cela, mettez l’accent sur la manière dont vos actions vous mèneront vers vos objectifs et sur le bien que vous obtiendrez à la fin.

15. Évitez les distractions et fixez des limites claires avec les perturbateurs

Il est essentiel d’éviter les distractions et de mettre en place des limites claires si vous voulez arrêter de procrastiner. En effet, plus nous sommes exposés à des distractions ou à des tentations, plus il est facile de repousser nos tâches.

Il existe de nombreuses activités qui peuvent être considérées comme une distraction, par exemple Internet, la lecture, la télévision, le jeu vidéo, etc. Pour cette raison, vous devez contrôler ces tentations et de définir clairement des limites.

Une bonne façon de lutter contre la procrastination est de créer un environnement de travail ou personnel sans distraction. Commencez par mettre à distance tous les perturbateurs quotidiens pour le temps que vous allez consacrer à votre travail. Vous pouvez également couper votre connexion Internet et garder votre téléphone éteint ou dans un autre endroit où vous ne serez pas tenté de le consulter. Vous pouvez aussi mettre en place des alertes sur votre téléphone pour vous rappeler de vous concentrer sur votre objectif.

Lorsque vous êtes trop tenté par une activité spécifique, il est essentiel de vous rappeler que cette activité est une forme de procrastination et de vous concentrer sur les conséquences de cette dernière, qui peuvent avoir des impacts négatifs sur votre vie personnelle et professionnelle. Prenez une bonne inspiration, travaillez sur votre projet avec une énergie positive et rappelez-vous les avantages à long terme que vous obtiendrez en le terminant.

16. Mettez en place des routines

Prendre l’habitude de s’accorder certaines routines peut aider à éviter la procrastination. Les personnes qui ont du mal à s’organiser ont souvent tendance à se demander « quoi faire ? » à chaque instant. Cette question peut ralentir la productivité et conduire à la procrastination.

Afin de surmonter cette tendance, essayez de mettre en place certaines routines quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles. Vous pourrez par exemple choisir un jour spécifique pour vérifier vos emails, organiser vos espaces de travail ou passer en revue vos objectifs. En planifiant votre temps de façon efficace, vous n’aurez plus besoin de réfléchir à chaque micro-action et ces habitudes peuvent faciliter le processus de productivité.

Enfin, vous aurez également moins tendance à chercher une excuse pour vous autoriser à procrastiner. Si vous observez quotidiennement certaines routines, vous vous sentirez plus motivé à réaliser vos projets. Vous passerez moins de temps à chercher des excuses et à vous reposer sur vos lauriers. À l’inverse, cela vous permettra de reprendre le contrôle de votre quotidien et d’atteindre vos objectifs rapidement !

17. N’hésitez pas à demander de l’aide

Parfois, le simple fait de demander de l’aide peut être la meilleure solution pour éviter de procrastiner. Laissez tomber vos excuses et reconnaissez que vous ne pouvez pas faire tout, tout seul. Parfois, c’est nécessaire de demander de l’aide.

Lorsque vous étiez plus jeune, quelqu’un a sûrement été là pour vous aider à résoudre un problème ou pour produire un travail qui semblait insurmontable. Vous n’avez pas besoin de vous excuser, c’est tout à fait naturel de demander de l’aide.

Cesser de procrastiner exige d’être honnête non seulement avec soi-même, mais aussi avec ceux qui pourraient vous aider. Reconnaître la difficulté et demander de l’aide est un pas dans la bonne direction.

Parmi les aides que vous pourriez solliciter, il y a celle d’un coach, qui peut vous aider pas à pas, à agir, situation par situation. Ainsi, accompagné et sécurisé, vous serez à la fois stimulé et soutenu, pour mettre en œuvre vos résolutions, et exécuter vos décisions.

En résumé, pour arrêter de procrastiner, faites en sorte de vous accorder du temps personnel et de prendre soin de vous-même. Prendre du temps pour faire quelque chose que nous aimons est un bon moyen de lutter contre la procrastination. Une fois reposé et satisfait, vous pouvez consacrer plus d’énergie à vos tâches. La procrastination peut être une habitude difficile à perdre, mais pas impossible.

Avec ces 17 astuces pour arrêter de procrastiner, vous avez tout ce dont vous avez besoin pour vous mettre en action et surmonter votre tendance à vouloir toujours remettre les choses au lendemain. De plus, vous savez maintenant comment arrêter de procrastiner, alors fini les excuses ! Vous n’avez pas le temps, vous dites ? Eh bien, en suivant nos conseils, vous trouverez qu’il est très facile d’organiser vos activités et de développer de meilleures habitudes à long terme.

Vous êtes maintenant prêt à remplacer vos mauvaises habitudes procrastinatrices par des actions qui auront de réels impacts positifs sur votre estime de soi et votre qualité de vie. 

Alors, arrêtez de tout remettre à plus tard et commencez à prendre des mesures aujourd’hui !

Pour vous concentrer à chaque pas sur un seul objectif, Esther et Jerry Hicks (loi d’attraction) ont imaginé un protocole simple pour focaliser son attention : la méthode des segments.

Méthode des segments 

Voici un exercice de visualisation facile, amusant, et très efficace.

Il se pratique au réveil pour se préparer à bien vivre sa journée, instant après instant.

Pour cela, vous devrez découper votre journée en segments de temps, et visualiser pour chacun une intention positive, de façon à être très spécifique dans la projection positive que vous souhaitez réaliser.

Protocole :

Les segments de journée sont des petits tronçons de votre journée, qui circonscrivent une situation, un climat intérieur, une attitude, un comportement clé. Exemples de segments de journée :

Choisissez pour chacun d’entre eux une intention de bien-être et visualisez-vous en train de vivre un bon moment pendant ce segment de temps. 

Exemples :

Il est toujours intéressant de se visualiser en train de réussir : cela programme le cerveau à prendre les situations dans le bon sens, cela permet de dissoudre les tensions d’anticipation, de se mettre tout de suite dans une meilleure posture (physique y compris). Les champions sportifs le savent bien, qui ont recours à un préparateur mental pour se projeter mentalement dans les situations d’épreuves physiques, et s’imaginer en train d’avoir les bons gestes, la bonne attitude intérieure, la bonne stratégie, et de prendre du plaisir à remporter la victoire…

Questions clés

  • Qu’est-ce que la procrastination et comment se manifeste-t-elle ?

    La procrastination n’est pas simplement remettre au lendemain ce que l’on pourrait faire tout de suite, c’est un cercle vicieux d’évitement qui pousse à la procrastination. Chaque fois qu’un sous-objectif est reporté, cela peut entraîner une baisse de l’estime de soi et augmenter l’anxiété, créant ainsi un procrastinateur qui remet constamment les choses à plus tard.

  • Quelles sont les principales causes de la procrastination ?

    Les causes de la procrastination sont variées et peuvent inclure un manque de confiance en soi, la peur de l’échec, le perfectionnisme, un environnement de travail distrayant, et un manque de clarté sur les tâches à accomplir.

    Ces facteurs contribuent à un état d’esprit où le procrastinateur trouve plus facile de tout remettre au lendemain plutôt que de passer à l’action.

  • Comment la gestion du temps peut-elle aider à arrêter de procrastiner ?

    Une bonne gestion du temps est essentielle pour arrêter de procrastiner. Elle implique de planifier et de prioriser les tâches en fonction de leur importance et de leur urgence, permettant ainsi de se concentrer sur une tâche à la fois et d’éviter la tendance à tout remettre au lendemain. Cela aide à devenir plus productif et à avancer dans la bonne direction.

  • Quelles astuces peut-on utiliser pour vaincre la procrastination ? 

    Pour vaincre la procrastination, il est essentiel de décomposer les actions les plus lourdes en sous-actions plus faciles et plus gérables, d’éliminer les sources de distraction, de fixer des délais réalistes, et de se récompenser après avoir accompli chaque tâche.

    Ces astuces pour arrêter de procrastiner aident à maintenir la productivité et à éviter de remettre les choses au lendemain.

  • Comment l’environnement de travail influence-t-il la tendance à la procrastination ?

    Un environnement de travail distrayant ou inconfortable peut augmenter la tendance à la procrastination. Il est donc essentiel de créer un espace de travail organisé et stimulant pour rester concentré et productif. Un environnement adapté peut aider à éviter de procrastiner et à être plus efficace dans la réalisation des tâches.

  • Pourquoi est-il important de reconnaître les petites victoires dans la lutte contre la procrastination ?

    Cela renforce la confiance en soi et motive à continuer à avancer. Chaque tâche accomplie est un pas vers une meilleure gestion du temps et une réduction de la tendance à la procrastination.

  • Comment la peur de l’échec contribue-t-elle à la procrastination ?

    La peur de l’échec est une cause majeure de procrastination. En effet, elle pousse les individus à éviter de commencer ou de terminer des tâches par crainte de ne pas les réaliser parfaitement. Cette anxiété conduit souvent à remettre les choses à plus tard, créant un cercle vicieux de procrastination.

  • Quel est le rôle de l’anxiété dans le processus de procrastination ?

    L’anxiété peut paralyser l’action et pousser à remettre les choses à plus tard pour éviter de faire face à des tâches stressantes ou intimidantes. Gérer l’anxiété est donc un aspect clé pour arrêter de tout remettre au lendemain.

  • En quoi la décomposition des tâches aide-t-elle à lutter contre la procrastination ?

    Décomposer les tâches en sous-actions plus petites et plus faciles à gérer aide à lutter contre la procrastination en rendant les tâches moins intimidantes et en fournissant un sentiment d’accomplissement plus immédiat.

    Cela aide les procrastinateurs à se sentir moins submergés et à avancer progressivement, en accomplissant chaque sous-tâche, ce qui mène à la réalisation de la tâche globale. Cette approche rend le travail plus gérable et réduit la tendance à remettre les choses au lendemain.

Paul Devaux

Coach professionnel

Depuis 25 ans, Paul pratique le Coaching professionnel en entreprise, dans une approche systémique. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également formateur et superviseur de Coachs depuis 2010. Egalement fondateur d'une école de coaching (voir NRGY-trainig.fr).

Articles similaires

Parce que vous avez peut être envie d'approfondir d'autres sujets

Tarifs de coaching pour les particuliers

Quels sont les tarifs coaching pour les particuliers ? Beaucoup de sites n’affichent pas les tarifs de coaching pour les particuliers. Pourquoi ? Honte par rapport aux collègues coachs de ne pas être assez cher ...

lire la suite arrow-read-more

Instant présent

Je voudrais partager quelques questions impertinentes à propos de l’instant présent, qui vous aideront peut-être à mieux « vivre l’instant présent »… C’est un thème qui revient souvent dans les coachings, mais c’est en quelque sorte un ...

lire la suite arrow-read-more

La marche de santé – loi d’attraction

Vous sentez-vous « à la ramasse » ? Vous avez besoin de vous revitaliser ! Fatigue, perte de motivation, relations difficiles, baisse de confiance en soi, découragement, moral au plus bas… Bref où est donc passé votre élan vital ? ...

lire la suite arrow-read-more