Nous allons partager ici une des nombreuses astuces coaching, dont l’inspiration nous est venue en supervision de coach : profitant d’une séance dont l’objectif semblait atteint avant l’heure de fin de séance prévue, l’idée nous est venue de débriefer la séance, comme on l’aurait fait en formation après un training.
Cette technique de coaching consiste à proposer au client de passer en revue les différentes étapes de sa séance, revisitant les différents états internes par lesquels il est passé, les déclics qu’il a vécus (prises de conscience et/ou émergence d’émotions), les différentes postures et pratiques utilisées par le coach lors des différentes phases de cet accompagnement.

De cette manière, le client peut mieux modéliser à la fois :

Il peut ainsi plus facilement reproduire la technique de coaching qui lui a plu, appréciant à la fois ses effets et son modus operandi.

Comme vous le verrez dans l’exemple suivant, cette technique de coaching facilite aussi la perception des boucles systémiques.

Elle aide le client à mieux voir les échos systémiques entre la situation travaillée pendant la séance et la relation vécue entre lui et le coach.

Exemples d’astuces coaching : Le débriefe de la séance

Un coach interne, qui prépare une convention nationale dans son entreprise pour son nouveau Directeur Général, vient en supervision pour envisager quelques réglages à son conducteur de séminaire. La séance se déroule normalement et semble se terminer dix minutes avant la fin prévue du rendez-vous téléphonique. Le client se dit satisfait et propose de prendre un autre rendez-vous prochainement pour débriefer son séminaire après qu’il aura eu lieu.

Ce projet de débriefe donne au superviseur l’idée de lui proposer en retour, puisqu’il reste encore 10 minutes, de les consacrer justement à débriefer cette séance elle-même. Le client accepte et commence à décrire les états internes qu’il a vécus tout au long de la séance de supervision, les pensées qui l’ont traversé, et les changements de postures qu’il a identifiés chez son superviseur.

Au passage, il repère quelques tours de mains qui lui ont plu et s’applique à les modéliser et à voir dans quelles circonstances il pourra les reprendre à son compte (lors du séminaire notamment). Puis, en synthèse, il exprime qu’il se sent « ébranlé et relancé » par cette séance…

Autres astuces coaching : utiliser les échos systémiques

Le superviseur lui suggère alors d’envisager un parallèle possible entre :

Les poupées gigognes sont un symbole éloquent du fait que tout est dans tout

Formulation de la technique de coaching

Comme on l’a dit, en réponse à cette proposition, le client a pu approfondir en quelques minutes sa modélisation de la séance de supervision, et en déduire quelques clés de coaching à pratiquer lui-même avec son patron. Il en profite pour apprécier la puissance des échos systémiques, pour provoquer l’insight à la fois pour lui dans cette séance et par la suite dans cette convention pour ses participants.

Paul-Devaux-profile-picture

Paul Devaux

Coach professionnel

Depuis 25 ans, Paul pratique le Coaching professionnel en entreprise, dans une approche systémique. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également formateur et superviseur de Coachs depuis 2010. Egalement fondateur d'une école de coaching (voir NRGY-trainig.fr).

Articles similaires

Parce que vous avez peut être envie d'approfondir d'autres sujets

Coacher à mains nues : au diable les outils de …

Comment se passer d’outils de coaching et créer l’effet coaching à l’état pur, au coeur même de la relation, dans l’instant présent, directement… Coacher sans besoin d’outils de coaching : Coacher « à mains nues » ! J’adore ...

lire la suite arrow-read-more

Se libérer des conditionnements

Une jeune fille témoigne de son ardeur à se libérer des conditionnements de l’école. Cela me plaît. A l’instar de l’esprit impertinent et provocateur du coaching, les idées proposées dans son texte ci-dessous sont subversives ...

lire la suite arrow-read-more

Coaching et distance juste

Comment concilier coaching et distance juste par rapport au client, c’est-à-dire : être impliqué dans une relation de confiance non fusionnelle, offrir un regard amical et chaleureux, sans familiarité

lire la suite arrow-read-more