« Quelle est votre spécialité ? », « En quoi êtes-vous excellent ? »

Des fois, on ne sait pas trop répondre à ces questions, et on est tout bête face aux prospects qui nous la posent. A défaut d’une réponse claire et immédiate, on risque en effet de passer pour un amateur, et de se décrédibiliser.

On est tous en recherche de notre identité.

Etre Soi est la grande question de l’humain

Savoir qui on est est un problème de « riche », qui a le temps de cette réflexivité. Quand on crève de faim, on ne se pose pas ces questions. La question de soi est donc légitime et prouve le développement de la conscience de soi, qui cherche à mieux se saisir, pour mieux se vivre et s’assumer.

En tant que prestataire de services, doit-on privilégier une image de soi en tant que spécialiste ou en tant que généraliste ?

Le généraliste embrasse plus large, il a moins à renoncer à des sollicitation, et c’est agréable quand on est « gourmand »…

Le spécialiste est probablement plus crédible. Mais s’il devient tellement pointu qu’il en oublie la vision systémique globale, alors il devient impuissant. Comme ce chirurgien spécialiste du troisième orteil du pied droit qui ne pourrait rien pour vous si vous avez un bobo au pied gauche 🙂

Aucun texte alternatif pour cette image

Consultants, coachs, professions libérales

Les coachs, par exemple, sont des sortes de consultants qui ne donnent pas de réponses mais proposent des questions. OK, très malin. Et à ce titre, leur prestation est potentiellement perpendiculaire à tous les métiers. On peut théoriquement coacher tous les métiers, tous les niveaux, dans tous les secteurs d’activité. Le client n’est pas toujours de cet avis, qui imagine que pour son secteur d’activité (le retail ou la Pharma par exemples), il nous faut un coach spécialiste du retail ou de la Pharma. Un partenaire, qui connaisse bien nos environnements et nos problèmes… Or, c’est bien mal connaître le métier de coach, qui ne s’intéresse justement pas tellement ni au contexte ni au problème, pour pouvoir créer de la valeur « out of the box » !

Donc, à tout ou à raison, il faut se différencier dans l’oeil des prospects, au moins dans les premiers contacts.

Aucun texte alternatif pour cette image

Lors de la dernière réunion du Club de coachs NRGY, nous nous sommes penchés sur cette question : « Comment se différencier en tant que coach, alors qu’il y a tant de coachs sur le marché ? »

Certains d’entre nous se définissent comme des « couteux suisses ». Mais j’ai bien peur que ce temps des pionniers ne soit révolu, et que les coachs ne doivent se spécialiser à leur tour…

Aucun texte alternatif pour cette image

Les tendances du marketing vont toutes dans le sens de la spécialisation.

C’est comme ça : Quand quelqu’un connaît à fond votre problème, implicitement vous vous imaginez qu’il connaît à fond la solution…

Les marqueteurs parlent d’avatar (le client type) qu’il faut connaître sur le bout des doigts pour bien le cibler, quitte à écarter tous les autres, afin de se concentrer et d’être encore plus crédible vis-à-vis de la cible.

On parle aussi d’expérience client, allant jusqu’à se mettre dans les chaussures du client pour apprécier ce qu’il vit dans son parcours auprès de nous avec notre prestation… C’est intelligent et frappé au coin du bon sens. Mais quand on est un libéral individuel, on a tendance à partir de soi, pour aller vers l’autre avec ce qu’on est, au lieu d’abord de faire un tour chez lui pour partir de ses besoins identifiés…

Aucun texte alternatif pour cette image

Bien connaître les « douleurs » de son avatar (ses frustrations par rapport à ses rêves) est la grande clé pour donner envie et déclencher l’acte d’achat. C’est le B.A.BA de la vente, mais évidemment ça marche à fond.

Voici quelques questions pour réfléchir à vos spécificités

Aucun texte alternatif pour cette image

Pour approfondir cette démarche, plusieurs recours sont à votre disposition :

Contactez-moi directement pour en savoir plus et voir ensemble comment nous pourrions vous aider : 0671849706

La prestation de coaching crée beaucoup de valeur pour les clients qui en bénéficient. En quelques conversations assez brèves, des situations complexes peuvent être simplifiées, des blocages dépassés, des tensions aplanies, des limites repoussées. Cela paraît presque magique, tant les résultats sont parfois impressionnants.

Le coaching est un métier génial !

Créer de la valeur pour autrui par la qualité de son écoute, la confiance que l’on témoigne, les reformulations, les synthèses et les feed-backs que l’on offre, ainsi que les questions décadrantes que l’on propose, c’est quand même prodigieux (du moins pour quelqu’un dont c’est à la fois la vocation et le talent) !

En plus, dans ce métier, où on a la chance de travailler sur l’humain, de redonner du sens et de la liberté à nos clients, on est soi-même son propre patron, on travaille à son rythme, on a du temps pour se former, et on est en quelque sorte « payé pour se développer soi-même » (puisque la puissance de notre prestation dépend de la qualité du miroir que l’on tend. Or le miroir, c’est soi-même !)

Le coaching est une activité qui tente de plus en plus de managers

Du coup, de plus en plus de managers, sont tentés de se reconvertir au coaching, pour peu qu’ils aient à la fois :

De ce fait, il y a de plus en plus de nouveaux coachs sur le marché du coaching individuel en entreprise : et le marché est saturé !

La difficulté de se faire connaître

Les DRH sont saturés de sollicitations de coachs proposant leurs services.

C’est le serpent qui se mord la queue !

Ce qui n’arrange pas leur cas, c’est que la plupart des coachs, récents ou ayant déjà une certaine antériorité dans le métier, ne sont à la base ni des commerciaux, ni des entrepreneurs, très rarement des marketeurs. Et ils n’ont pas forcément le sens inné du business ! Ce n’est pas évident de savoir vendre, et encore moins de savoir « se vendre » soi-même en tant que produit…

Voici à titre d’illustration, le cas de Christiane, qui est sortie de sa formation au coaching professionnel il y a 3 ans. Elle a adoré se former, elle adore coacher, et elle est plutôt douée. Ses premiers clients lui renvoient du feed-back élogieux sur ses séances. Malheureusement, elle n’en a pas encore assez pour pouvoir vivre de son activité. Et elle se demande, la mort dans l’âme, si elle ne devrait pas reprendre un job de salariée, pour pouvoir gagner sa vie correctement…

Mais c’est déjà ça. Cela lui permet de faire un peu de chiffre, et d’éviter d’avoir à reprendre tout de suite un job de salariée …

Pour se rendre visible, il faut une spécificité recherchée

Et si le Coaching d’équipe pouvait vous propulser « en haut de la pile » ?

Comment le Coaching d’équipe peut booster votre business de coach (y compris de coach individuel) !

Le coaching d’équipe est beaucoup plus porteur commercialement que le coaching individuel, parce que :

L’avenir est au coaching d’équipe 

Pour toutes les raisons ci dessus, Christiane s’est formée au coaching d’équipe. Elle qui était manager d’équipe, et qui connaît bien le monde de l’entreprise, elle n’a aucun mal à trouver des missions de coaching d’équipe, qui lui amènent de la visibilité et des missions de coaching individuel par-dessus le marché !

Nous sommes une école spécialisée dans la formation au coaching d’équipe. Si vous voulez en savoir plus sur nos formations très opérationnelles, et en quoi elles vont booster vos compétences de coaching individuel, prenez rendez-vous avec un des formateurs de l’école NRGy. Il validera avec vous si vous êtes éligible à l’une de nos formations et ce qu’elle pourra vous apporter. 

Et si c'était le moment pour vous lancer ?

Découvrez si vous êtes fait pour le coaching, la certification RNCP, et les programmes de formation. Choisissez la bonne école. Discutons-en par téléphone !

En savoir plus

Paul Devaux

Coach professionnel

Depuis 25 ans, Paul pratique le Coaching professionnel en entreprise, dans une approche systémique. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également formateur et superviseur de Coachs depuis 2010. Egalement fondateur d'une école de coaching (voir NRGY-trainig.fr).

Articles similaires

Parce que vous avez peut être envie d'approfondir d'autres sujets

Etes-vous fait pour être coach ?

Si vous vous posez cette question, c’est que vous songez sérieusement à vous reconvertir. C’est super ! Mais attention… Le coaching est un métier génial : Il vaudrait donc mieux ne pas vous tromper sur vos ...

lire la suite arrow-read-more

Fiche de lecture : qualité de présence

Qualité de Présence est un  exemple de fiche de lecture, partagée par un participant aux cycles coaching d’équipe et coaching individuel (Laurent Lévy). Synthèse personnelle de 3 émissions « sur les épaules de Darwin » animées par JC ...

lire la suite arrow-read-more

Différence entre coach et consultant

Comment et pourquoi essayer de faire la différence entre coach et consultant ? Beaucoup de consultants deviennent coach, à la fois par goût et par conviction, souvent à un moment clé d’une transformation personnelle intérieure. ...

lire la suite arrow-read-more