Une article court et direct pour aller à l’essentiel, arrêter de vous disperser et en finir avec le problème de procrastination.

Un protocole pour aller à l’essentiel

Chaque jour commencer par aller à l’essentiel, dès le matin

Il y a un côté à la fois agréable et essentiel dans les pratiques énergétiques matinales (comme le yoga ou les principes du Qi Gong par exemple). C’est plaisant de se sentir rapidement délié, au réveil, dans un corps libre de tensions. Pouvoir ainsi  percevoir l’énergie qui circule bien partout. S’ouvrir à un souffle profond, avec un mental calme et lucide, un cœur ouvert et sensible… C’est très agréable de se mettre en accord avec l’énergie montante du matin, en la laissant s’accumuler dans les reins. La caresser à l’extérieur et la faire circuler mentalement dans le corps tout entier. C’est cela finalement l’Essentiel : vivre l’instant présent, juste pour en apprécier la saveur. Vivre pour vivre. Vivre pour rien en quelque sorte. Bien sûr il y a des objectifs. Mais ils prennent place naturellement dans l’expérience généreuse d’une vie gratuite, dépourvue d’objectifs dans a globalité. Le premier objectif de la vie, c’est elle-même.

La vie est gratitude

Mettre le matin 10 petits cailloux (ou 10 coquillages, ou perles, ou petits objets jolis qui vous plaisent) dans sa poche gauche, et un peu comme le petit poucet, au fur et à mesure de la journée, à chaque fois que vous ressentez un sentiment de gratitude : passez une pierre dans l’autre poche. En fin de journée, ils sont tous passés d’une poche à l’autre. Parfois aussi, on met machinalement sa main dans une poche et on sent la forme des cailloux. Alors, tout en s’amusant à en explorer les contours, on peut ressentir de la gratitude pour ces cailloux pense bêtes. Et on se souvient alors des bienfaits de la gratitude éprouvés à cet instant grâce à ce tout petit contact qui fait un effet de rappel (comme un noeud à son mouchoir disaient les anciens…).

L’essentiel, c’est maintenant

Aller à l’essentiel, c’est aussi ne faire qu’une chose à la fois. Par exemple, si vous suivez des cours (cela vous arrive peut-être de temps en temps), ne faîtes que cela : écouter ! Eventuellement, prenez des notes et posez des questions, mais ne vous dispersez pas. Si vous écoutez de la musique, ne lisez pas en même temps. Lire en écoutant de la musique n’est pourtant pas en soi une mauvaise chose. Mais pour saisir l’essentiel, on ne peut pas être partout à la fois. Il faut focaliser son attention. Posez votre bouquin quelques instants et écoutez la musique, juste cela. Puis vous pourriez éteindre la musique, et lire. Juste lire.   Un article qui change radicalement de perspective : Faire face à l’impuissance

Paul-Devaux-profile-picture

Paul Devaux

Coach professionnel

Depuis 25 ans, Paul pratique le Coaching professionnel en entreprise, dans une approche systémique. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également formateur et superviseur de Coachs depuis 2010. Egalement fondateur d'une école de coaching (voir NRGY-trainig.fr).

Articles similaires

Parce que vous avez peut être envie d'approfondir d'autres sujets

Gestion des mails : trop c’est trop !

La semaine dernière, une séquence d’échange des bonnes pratiques chez un client du monde des telecom a permis de partager plusieurs expériences intéressantes à propos de la gestion des mails. Les managers réunis dans cet ...

lire la suite arrow-read-more

Trouver sa vocation

Trouver sa vocation, vous trouver un nouveau métier qui vous convienne, qui vous intéresse, un métier qui vous procure du plaisir, qui soit aligné avec vos valeurs profondes, un métier qui ait un sens, qui ...

lire la suite arrow-read-more