Nous avons mis au point un référentiel de 64 compétences spécifiques au coach d’équipe, pour nos propres besoins d’auto-évaluation et de développement des compétences de nos coachs. Il vous aidera peut-être à y voir encore plus clair sur vos propres axes de progrès.

Utilisation du référentiel de compétences de coach

Dans notre formation au coaching d’équipe, voici comment nous utilisons ce référentiel de compétences de coach d’équipe (et nous en avons forgé un autre, spécifique au coaching individuel) :

 

Référentiel de compétences de coach

Ces 64 compétences sont des comportements (et non des qualités ou des aptitudes) parce que nous souhaitons que ce référentiel de compétences de coach soit hyper concret et qu’on puisse répondre en face de chaque ligne : « oui » ou « non », comme dans une check-liste : « fait » ou « pas fait ».   référentiel de compétences de coach  

  1. Clôture chaque séquence en questionnant sur : « quelles recommandations vous donnez-vous à vous-même, quels engagements souhaitez-vous prendre pour l’avenir …? »
  2. Veille à ce qu’un plan de mise en oeuvre des décisions soit établi par le groupe
  3. Incite à mettre en oeuvre immédiatement, d’une séquence sur l’autre, les décisions prises en séance
  4. Laisse toujours la responsabilité au groupe de décider par lui-même
  5. Stimule les participants et le groupe à toujours faire mieux, à sortir de la zone de confort
  6. Confronte le groupe sur ses angles morts pour le faire progresser
  7. Laisse toujours leur libre-arbitre aux participants, en prenant lui-même du recul pendant les travaux de sous-groupe, au lieu de rester avec eux trop collé » »
  8. Encourage l’équipe à adopter les comportements qu’elle vise en les incarnant lui-même dans son coaching
  9. S’assure que le groupe va au bout des échanges dans une séquence, en les relançant par des questions du type « Et quoi d’autre ? », « Que pouvez vous en conclure encore ? », « Et en allant encore plus loin, que pourriez-vous encore déduire sur les améliorations possibles de votre fonctionnement ? », etc…
  10. Sait conduire une régulation constructive pour aider le groupe à franchir une étape
  11. Ne cherche pas à avoir raison : c’est le groupe qui sait
  12. Ne perd pas de temps à polémiquer avec le groupe (n’argumente pas ses propositions après les avoir explicitées et expliquées)
  13. Invite le groupe à rester centré sur l’essentiel, en ayant toujours en tête les enjeux prioritaires
  14. Montre l’impact concret des apports du groupe pour engager à la mise en oeuvre
  15. Enregistre les décisions prises, sous le contrôle du groupe (ou s’assure qu’elles soient bien enregistrées par un participant volontaire)
  16. Debriefe les séquences au fil de l’eau avec le N+1 et/ou avec le groupe pour valider l’avancement du groupe vers le résultat attendu
  17. Amène le groupe à penser une vision stratégique et à anticiper le coup d’après par des questions appropriées
  18. Focalise le groupe sur la recherche de solutions en ne le laissant pas « nourrir » les problèmes
  19. Challenge les solutions produites : comment aller + loin, faire + simple, être + efficace, etc…
  20. Remet en perspective les enjeux opérationnels dans les orientations prises
  21. Fait preuve de créativité de coach et d’ingéniosité dans ses interventions
  22. Propose des apports consistants, qui décadrent et qui font réfléchir.
  23. Eveille la curiosité, en illustrant ses propos par des images, des métaphores, ou des anecdotes parlantes.
  24. Fait visualiser pour permettre de modéliser (mapping, métaplan, cartographie, ligne du temps, etc…).
  25. Anime des débats constructifs, qui favorisent des échanges sur le fond
  26. Stimule la créativité en groupe
  27. Favorise le partage des expériences et des bonnes pratiques
  28. Remet régulièrement le groupe en perspective avec la vue d’ensemble
  29. Ajuste l’agenda en cours d’intervention, en accord avec le groupe
  30. Propose des synthèses intermédiaires, des reformulations et des schémas éclairants
  31. Organise les idées de façon lisible et explicite au paper board
  32. Dégage lui-même une énergie positive qui encourage à avancer
  33. S’implique dans la relation avec authenticité et profondeur
  34. Porte un regard positif sur les participants et le groupe
  35. Débriefe les exercices de façon chaleureuse et valorisante
  36. Respecte et fait respecter les différences de cadres de référence entre les participants
  37. Est attentif aux valeurs qui animent le groupe (et le leur souligne)
  38. Prend le plus grand soin à réussir les phases d’inclusion au sein du groupe
  39. Veille à construire une relation de confiance avec le groupe
  40. Sait gérer les tensions pour maintenir le bon niveau de cohésion entre les participants
  41. Gère attentivement l’énergie du groupe
  42. Favorise le partage des représentations
  43. Propose ses apports éventuels de façon interactive pour y impliquer le groupe
  44. Propose des jeux et exercices qui favorisent les échanges et la participation
  45. Identifie et montre les potentiels de progrès du fonctionnement collectif
  46. Accepte la confrontation avec et au sein du groupe, quand c’est nécessaire
  47. Va chercher des feed-back sur les ressentis individuels pendant les pauses
  48. Valorise les progrès pour développer la confiance du groupe
  49. Sait poser un diagnostic systémique pertinent
  50. Construit son plan d’intervention de façon structurée et réaliste
  51. Planifie soigneusement, avec le client, les aspects logistiques de son intervention
  52. Prépare des consignes explicites pour chaque séquence et en vérifie la bonne compréhension par le groupe
  53. Arrive en avance, respecte les horaires et temps de pause
  54. Enonce et veille au respect des règles de fonctionnement
  55. Prend un soin particulier à gérer les changements de configuration du groupe (arrivée, départ de participants …)
  56. Reste calme et rassurant en toutes circonstances
  57. Prépare avec soin l’introduction (du boss et du coach) pour donner du sens au travail et mettre en appétit sur l’agenda
  58. Présente le fil rouge et le programme pour mettre en évidence l’articulation logique entre les séquences et les objectifs
  59. Anime avec soin les reprises et lancements de séquences
  60. Donne du rythme et de la cadence
  61. Pose des contrats clairs Incarne une expertise forte en termes de maitrise des processus de coaching
  62. Pré-mobilise sur les résultats souhaités au début de chaque séquence
  63. Vérifie que regroupe est bien motivé par les résultats visés
  64. Souligne les résultats intermédiaires obtenus par le groupe pour conforter l’avancement dans l’agenda

 

Organisation du référentiel de compétences de coach

Ces 64 comportements de notre référentiel de compétences de coach sont classés comme suit :

Pour autant, dans cette présentation du référentiel de compétences de coach, les 64 comportements ne sont pas classées en Feu, Air, Eau, Terre à l’intérieur de chaque élément. A vous de vous amuser à le faire, si cela vous amuse ? Ce n’est pas très difficile et c’est un bon exercice pour affuter le mental et le rendre agile. Vous pouvez vous amuser à y découvrir comment en chaque élément vous retrouvez peut-être 4 comportements de chaque éléments… Nous n’avons pas été jusque là. En fait cette liste procède d’un brain storming que nous avons partagé un jour dans notre club de coachs.

Paul-Devaux-profile-picture

Paul Devaux

Coach professionnel

Depuis 25 ans, Paul pratique le Coaching professionnel en entreprise, dans une approche systémique. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également formateur et superviseur de Coachs depuis 2010. Egalement fondateur d'une école de coaching (voir NRGY-trainig.fr).

Articles similaires

Parce que vous avez peut être envie d'approfondir d'autres sujets

Réaliser l’équilibre des énergies

Pourquoi réaliser l’équilibre des énergies ? Ne serait-il pas possible de n’en développer qu’une au détriment des autres ? Nous disposons tous des 4 énergies Terre, Eau, Air, Feu. Elles agissent en nous-mêmes et autour ...

lire la suite arrow-read-more

Présenter une analyse systémique : …

Conduire, rédiger et présenter une analyse systémique reste vraiment un exercice délicat, auquel les coachs débutants ne devraient pas s’exposer seuls (la supervision les aidera certainement, mais l’accompagnement d’un coach expert ne sera pas du luxe. Si ...

lire la suite arrow-read-more