Vous connaissez ces techniques d’animation de groupe :

Des compétences comme celles-ci, qui ne sont que la base du métier, il faut bien évidemment les repérer, les apprendre et s’y entraîner jusqu’à l’excellence. Quand on les maîtrise, c’est là seulement que peut démarrer le vrai coaching !

Et c’est quoi le « vrai coaching » alors ?

En évoquant les exemples ci-dessus, on parlait d’animation, dont le coaching se sert pour conduire la dynamique des groupes. Mais en soi ce n’est pas encore du coaching. Il en va de même que pour l’ingénierie de préparation : proposer une architecture miroir qui met le client collectif en position de se voir, pour conscientiser ses valeurs et croyances. C’est un une bonne base (indispensable) mais ce n’est pas encore du coaching !

L’art du coaching d’équipe va consister en des petits coups de miroir bien affutés, proposés de-ci de-là, avec tact et impertinence :

–       Tantôt des feed-backs, confortant les points d’appui

–       Tantôt des questions puissantes, décalant le regard et provoquant des prises de conscience

–       Mais aussi bien sûr : du décadrage, du challenge, voire de la confrontation, ou du recadrage

–       Sans oublier de mettre en lumière les processus parallèles, d’incarner le comportement cible, de modéliser le système de réussite, etc…

Tout cela, cela s’apprend. Mais pas au travers d’un module porte clés, qui vient en bonus d’une formation au coaching individuel, comme s’il s’agissait d’un petit truc en plus. 

C’est l’essence même du métier de coach d’équipe, qui nécessite une formation de fond et un maximum de training !

Et si c'était le moment pour vous lancer ?

Vérifier si vous êtes bien fait pour les métiers du coaching ? En savoir plus sur la certification RNCP ? Connaître les programmes de formation à votre disposition ? Choisir la bonne école ? Parlons-en 1/2 heure par téléphone si vous voulez...

Allez hop, c'est parti !

Devenir coach d’équipe ?

Nous sommes NRGy, une école de coaching spécialisée dans le coaching d’équipe, et nous croyons qu’entre les grands systèmes difficiles à manœuvrer, et l’individu souvent impuissant … il y a la dynamique d’équipe. Et que c’est elle qui accomplit des miracles lorsqu’elle est bien coachée !

Et nous lançons actuellement notre tout nouveau programme de certification de coach d’équipe. Pour en bénéficier, réservez dès maintenant votre entretien stratégique avec l’un de nos coachs formateurs pour valider et clarifier l’adéquation de votre projet avec les exigences de notre école. Voir le lien en commentaire

Pour bien réussir un coaching d’équipe, il faut penser stratégique : concevoir un dispositif miroir dans lequel l’équipe va passer par des prises de conscience, en élaborant des solutions aux résultats visés.

Pour cela, il faut avoir construit un itinéraire de travail à la fois logique et pédagogique, dans grâce auquel l’équipe va réussir et se trouver performante. 

Cela va non seulement faire avancer les choses, mais aussi donner confiance et motiver les troupes.

Mais pour autant, il faut savoir lâcher le conducteur ! On ne conduit pas un coaching d’équipe comme on anime une formation. 

C’est au bruit du moteur qu’il faut se fier, pas à l’aiguille du compte tours !

–       Peut-être que le moteur tourne au ralenti ? C’est signe que la question est mal posée, que la motivation n’est pas au rendez-vous, que les conditions ne sont pas réunies. Il faut faire miroir, poser des questions, confronter, challenger… du pain béni pour un coach digne de ce nom !

–       Peut-être que le moteur tourne comme une mécanique bien huilée ? Il faut montrer le processus, pour modéliser les éléments clés du système de réussite, ce qui valorise le groupe et le fait grandir en conscience de ses points forts. Excellent !

–       Peut-être que la machine s’emballe, les gens s’excitent : irritations et tensions ou enthousiasmes fébriles et agitation frénétique ? Il faut encore une fois tendre le miroir et questionner le processus : qu’est-ce qui vous arrive ? de quoi avez-vous besoin ? qu’est-ce qui sécuriserait votre projet ? 

Un conducteur à ne pas respecter à la lettre

Dans 80% des cas, on ne respecte pas les conducteurs à la lettre, parce qu’on ne peut pas et parce que ce n’est pas souhaitable.

Faut-il une bonne préparation, se traduisant par une bonne architecture : évidemment !

Faut-il s’en tenir au conducteur : évidemment pas !

Un bon coach doit être agile et savoir s’adapter. Mais il le pourra d’autant mieux que sa préparation sera excellente. C’est elle qui donnera la capacité à traiter en direct et à chaud s’il le faut les phénomènes de groupe qu’on est justement venu coacher.

Evidemment, pour devenir professionnel de quoi que ce soit, il ne suffit pas d’avoir l’envie et le talent, il faut commencer par se former !

Nous vous invitons à réservez dès maintenant votre entretien stratégique avec l’un de nos coachs formateurs pour valider et clarifier l’adéquation de votre projet avec les exigences de notre école. (liens en commentaire)

En attendant nous avons construit une formation TERRE, EAU, AIR, FEU entièrement gratuite spécialement à votre attention. (liens en commentaire ci-dessous pour accéder aux vidéos gratuites de la formation)

Paul Devaux

Coach professionnel

Depuis 25 ans, Paul pratique le Coaching professionnel en entreprise, dans une approche systémique. Accrédité à la Société Française de Coaching en 2008, il est également formateur et superviseur de Coachs depuis 2010. Egalement fondateur d'une école de coaching (voir NRGY-trainig.fr).

Articles similaires

Parce que vous avez peut être envie d'approfondir d'autres sujets

Posture de coach : Accompagner n’est pas …

A propos de la posture de coach, voyons ensemble l’enchainement de 3 éléments clés : l’être coach, son état d’esprit la posture de coach, qui est comme une articulation entre « l’être » et le « faire » du ...

lire la suite arrow-read-more

Débriefer un jeu d’équipe

Comment débriefer un jeu d’équipe ? Dans le cadre d’un séminaire, il est souvent d’usage de proposer des jeux, qu’il s’agisse d’un simple ice-breaker pour se mettre en train, ou de jeux pédagogiques plus profonds et ...

lire la suite arrow-read-more

Cycle du coaching

Il est intéressant de s’intéresser à ce que pourrait être le cycle du coaching, pour s’y adosser et ainsi structurer ses séances. Pour nous, le cycle du coaching soit s’ aligner sur le cycle naturel du vivant ...

lire la suite arrow-read-more